Show Filters
Show Filters

La sauge blanche, c’est quoi ?

Avez-vous déjà entendu parle de la fameuse sauge blanche ? Originaire du nord-américain, cette plante est réputée pour ses vertus thérapeutiques miraculeuses. Que ce soit pour la sante ou pour le bien-être spirituel, elle est qualifiée de magique grâce à ses nombreuses propriétés. Si vous voulez en savoir plus, nous vous disons tout à propos de la sauge blanche dans cet article.

L’histoire de cette plante médicinale ancestrale

Dérivée de son nom latin « salvia » ou « salviare » qui veut dire sauver, la sauge blanche a été jadis utilisée dans de nombreux rituels. Littéralement, elle veut donc dire celle qui guérit et qui sauve. On l’appelle également « salvia apiana » du fait qu’elle attire les abeilles. Historiquement, cette plante sacrée a été utilisée pour la médecine depuis l’Antiquité. Les Romains et les Égyptiens reconnaissent aussi ses puissants pouvoirs. En Inde et en Chine, la sauge blanche fait partie des plus demandées dans l’herboristerie.

Les Grecs et les Romains s’en servaient pour symboliser l’immortalité. Ils l’utilisaient également pour soigner les morsures des serpents ou encore pour conserver les viandes. Sinon, une légende à propos de la sauge blanche raconte que Zeus avait grandi à proximité d’un buisson de sauge. Près de ce champ se nourrissait la chèvre Amalthée et Zeus a été nourri de son lait. Ce qui lui a donné son pouvoir divin. Selon la bible, Marie a caché Jésus dans un buisson de sauge pour échapper aux soldats d’Hérode. Les Égyptiens font sécher les feuilles sauge pour en faire de la tisane afin de traiter l’infertilité. Autrement, la sauge blanche leur servait aussi d’aide-mémoire efficace.

En France, cette plante médicinale a été prise comme une tisane quotidienne. Charlemagne fit aussi convaincu par ses bienfaits. Il demanda ainsi à ce qu’on la plante en Allemagne. Il la mit parmi la liste des celles qui doivent être implantées au palais royal. Louis XIV aimait également faire une infusion de sauge blanche. La Grade Hildegarde de Bingen l’employait pour de nombreux remèdes à la digestion, pour calmer la toux et pour atténuer la fièvre ou encore l’insomnie. Au Moyen-âge, on la retrouve chez les moines ou sous la serpe des Druides Celtes. A cette époque, la sauge blanche est ajoutée à la cervoise des breuvages sacres ainsi qu’à leur hydromel.

Enfin, pendant la Renaissance, on faisait boire du vin de sauge aux malades pour réduire leur sueur nocturne. Vers le 18eme siècle, les cigarettes de suage sont données aux asthmatiques pour calmer leur difficulté respiratoire. Si en Europe la sauge blanche a été utilisée surtout pour ses vertus thérapeutiques, elle reste une plante sacrée en Amérique du nord et du sud. D’ailleurs, une autre variété de sauge y est fumée par les chamans pour entrer en contact avec des esprits. Ses composants lui valent sa place d’honneur parmi de nombreuses plantes médicinales.

Pourquoi utiliser de la sauge blanche ?

Parmi les 9 espèces de sauge dans le monde, la sauge blanche est celle qui est la plus recherchée. Bien qu’elle soit constituée de différents composants chimiques, elle reste la plus intéressante du point de vue médical et spirituel. Poussant la plupart du temps dans des milieux arides, elle contient plus d’huiles essentielles par rapport aux autres plantes de la même famille. Avec plus de triterpènes et de terpènes, ces composants chimiques lui doivent sa vertu antibactérienne et antiseptique. Sinon, on trouve aussi en elle de l’acide ursolique qui est indispensable pour sa propriété antivirale, anti -cancérigène et antimicrobienne. Également composée d’acide carnosique, cette plante miraculeuse est donc un antioxydant efficace pour protéger la peau contre les rayons ultraviolets.

A part ces constituants, la sauge blanche est aussi un excellent anti-inflammatoire grâce à la présence du jaceosidin. Ce composant peut aider ceux qui souffrent d’allergie. Elle est également d’une grande utilité dans la gynécologie. Contenant des hormones végétales appelées « phythormones », elle se compose aussi de « saponosides », qui est facteur limitant l’activité des œstrogènes. Mieux encore, elle renferme également des flavonoïdes qui sont des minéraux, des tanins sources d’antioxydants. Toutefois, la composition de l’huile essentielle de sauge reste un remède intéressant.

Renfermant plusieurs constituants tels que le camphre, l’eucalyptol, les alpha-pinènes, les limonènes et autres, la sauge blanche est rarement utilisée de façon naturelle. Avec 60% de cétones, elle contient à environ 20% de thujones et de camphre. Il est toujours conseillé de demander l’avis d’un médecin à propos de la sauge blanche avant de vous en servir. Vous avez là un puissant abortif neurotoxique. Voilà pourquoi, la sauge blanche est déconseillée aux enfants et aux femmes enceintes. Le camphre par contre est un antiviral très efficace.

Comment utiliser de la sauge blanche ?

Disponibles en stock, nos feuilles de la sauge blanche pas chers sont les plus utilisées pour les adeptes. Qu’elles soient séchées ou brulées, elles peuvent-être utilisées pour des préparations médicales. Contactez-nous dès maintenant afin de profiter des bienfaits de la sauge blanche à prix mini.

Que faire avec de la sauge fraîche ?

Fraichement recueillies, elle peut servir de cataplasme pour soigner des plaies. Sinon leur teinture mère est extraite des feuilles pour d’autres soins spécifiques. Cela n’exclut pas l’usage des tiges et des racines qui ont aussi des vertus thérapeutiques puissantes. Employées ensemble ou de manière séparée, elles sont toutes les deux efficaces. D’autres tribus de l’Amérique du nord consomment aussi les graines de la sauge blanche pas cher.

Quels sont les bienfaits de la sauge en infusion ?

Disponible dans notre magasin, la sauge blanche pas cher est aussi prise en décoction ou en infusion pour apaiser les règles douloureuses. De cette façon, elle peut également stabiliser la digestion. Dans certaines tribus autochtones, on en fait boire aux femmes qui venaient d’accoucher pour son effet hémostatique. D’une autre manière, l’infusion de feuilles de sauge blanche permet l’évacuation du mucus et soigne les maux de gorge. Elle régularise le système hormonal et produit des effets diurétiques pour ceux qui ont des problèmes lies aux reins. Généralement, cette boisson ne présente aucun risque.

Par contre, si vous faîtes une décoction de sauge, il est préférable de prendre l’avis d’un phytothérapeute à propos de la sauge blanche. Sous cette forme, elle peut être dangereuse.

La réalisation de la teinture mère de la sauge blanche se fait soit par ses feuilles, soit par sa racine. Il est important de savoir que ce produit est plus puissant que son infusion ou sa décoction. Afin d’éviter tout incident, le mieux est donc de le prendre avec modération ou se renseigner auprès d’un herboriste. Sous cette forme, cette plante sacrée peut soigner de la candidose ou des streptocoques.

Utiliser la sauge en fumigation

Les cataplas fumigames sont également une autre manière d’utiliser de la sauge blanche. En effet, la fumigation d’encens de sauge blanche permet de purifier l’atmosphère dans votre maison. En brûlant un bâton d’encens de sauge blanche, sa fumée déchargera votre maison des énergies négatives. Sans risque, vous pouvez les appliquer vous-même a la maison. Enfin, l’huile essentielle de sauge blanche est un excellemment remède médical. Mal dosée, elle peut être toxique.