Shopping Cart
turqoise naturelle roulée

Turquoise : une pierre symbolique

La turquoise est une pierre polyvalente qui aide à purifier le corps de toutes ses tensions nerveuses. Contrairement au bonheur et à l’optimisme, la négativité provoque des maux qui empêchent d’être pleinement soi-même. Il suffit d’être à son écoute pour mieux se comprendre et découvrir son véritable potentiel, notamment sur le plan physique. Renforcement du métabolisme, soulagement des douleurs musculaires et articulaires, lutte contre les insomnies, la turquoise n’a pas fini de vous surprendre !

La pierre turquoise : de l’origine à l’exploitation

Bien avant d’être la « turquoise » qu’on connaît, la jolie pierre bleue a occupé plusieurs identités et rencontré de multiples tribus et civilisations. Voici son histoire sacrée depuis des temps très lointains.

Étymologie et signification

Selon Pline l’Ancien, naturaliste romain du 1er siècle et auteur de l’encyclopédie Histoire naturelle, il semblerait que sa première dénomination vienne du grec ancien Kalláïnos signifiant chatoyant bleu et vert. C’est pour cette raison qu’on la retrouve également sous le nom de callaïte. Dérivée du latin callaina, la callaïs, pierre verte proche de la turquoise, servait pour la création de parures prestigieuses à l’époque du Néolithique. Comme c’est le cas pour beaucoup de tribus, la civilisation aztèque respectait profondément cette gemme bleue, très symbolique pour eux. Ils l’avaient renommée chalchihuitl.

Enfin, c’est sur un malentendu que le mot turquoise fut employé au début du 15e siècle. La pierre est importée des mines d’Iran (autrefois la Perse) depuis plus de 2 000 ans. Elle est nommée Pirouzeh pour « victoire », et Firouzeh après la conquête arabe. Elle transite par la Turquie pour arriver en Europe et c’est ainsi qu’elle devient pierre turque, puis pierre turquoise.

À travers les civilisations

Depuis la nuit des temps, les tribus aborigènes et d’autres cultures du monde entier vouaient un culte sacré à la turquoise.

En Égypte, son exploitation remonte au moins à la première dynastie de Pharaons, dans la péninsule de Sinaï. Associée à Hathor, déesse de l’amour, la musique, la beauté, la maternité et la joie, la pierre divine orne les objets de valeur de la noblesse. D’ailleurs, le masque de Toutankhamon en est un bel exemple puisqu’il est incrusté de turquoise.

Les Perses la portent en bracelet ou en collier, pensant qu’elle les protège de la mort naturelle et les informe d’un malheur imminent en changeant de couleur. En Iran, la turquoise décore les coupoles des grands palais pour symboliser le lien entre le ciel et la Terre.

Le peuple amérindien des Aztèques mêlent la turquoise à l’or, la malachite, le jade, le quartz ou le corail pour en faire de somptueuses mosaïques destinées aux Dieux. Certains fabriquent même des masques à base de crâne humain, des boucliers ou des couteaux.

Traditionnellement, on a longtemps considéré la turquoise comme pierre de chamanes et de guerriers. En Turquie, par exemple, elle protège les cavaliers contre les chutes de cheval. Au 19e siècle, les Apaches, tribu d’Amérique du Nord, accrochent sur l’arc ou le fusil du guerrier une turquoise afin de l’aider à toucher sa cible à coup sûr ! Avec les Navajos, ils attribuent cette pierre à Estsanatlehi, déesse très respectée qui représente le changement. Quant à ses vertus médicinales, elles sont appréciées en Asie de l’Est, et plus particulièrement en Inde et au Tibet, à l’époque de l’empire Moghol.

Les Européens s’emparent de la turquoise dans les années 1 800, puis peu après la découverte du Trésor du Pharaon Toutankhamon. L’architecture s’en inspire et influence les premiers monuments néo-égyptiens.

De nos jours, de grands joailliers utilisent la turquoise pour la fabrication de bijoux luxueux et les orfèvres se l’arrachent pour concevoir des objets précieux.

Composition minéralogique

bracelet baroque turquoise naturelle

La qualité et la couleur pure de la turquoise font d’elle une pierre précieuse durant des siècles. Malheureusement, sa popularité et l’épuisement des mines d’exploitation engendrent un accroissement des imitations sur le marché. La howlite, par sa ressemblance frappante, est la plus courante. La vraie turquoise appartient à la famille des phosphates d’alumine. Autrement dit, elle est composée d’une formule chimique très équilibrée de cuivre, phosphore, aluminium, hydrogène et oxygène. C’est un minéral semi-opaque dont la couleur varie du bleu ciel au bleu-vert, en présence d’inclusions de fer. Dans le meilleur des cas, il peut atteindre une dureté inférieure à 6 sur l’échelle de Mohs dont la qualité est légèrement supérieure au verre.

Gisements principaux

À ce jour, de nombreux gisements de turquoise sont épuisés. Ceux qui sont encore en activité se situent aux États-Unis, en Chine, au Mexique et au Tibet. Le plus ancien en Iran se trouve au mont Ali-mersai dans la région de Khorosan.

La pierre bleue : propriétés et bienfaits

Thérapie douce et alternative, la lithothérapie accompagne les porteurs dans une démarche d’accomplissement personnel et soulage les maux physiques du quotidien. Les pierres traversent les époques et les civilisations qui vénèrent leurs énergies vibratoires. Leurs vertus bienfaitrices sont étudiées par des naturalistes reconnus comme Pline l’Ancien et des savants tel qu’Agricola. La lithothérapie n’étant pas une science exacte, la consultation d’un médecin est obligatoire en cas de doute sur votre état de santé.

Ses vertus sur le corps physique

Il existe autant de turquoises que d’individus qui l’utilisent. Selon son origine, la pierre se décline sous différentes formes, couleurs et tailles. Mais en général, elles ont une capacité commune, celle de protéger la personne qui la porte.

Reconnue pour ses propriétés curatives, la pierre turquoise est bénéfique pour détoxiquer le corps et renforcer le métabolisme. Tout comme l’opale qui contient jusqu’à 25 % d’eau, la gemme bleue en est également composée. En contact avec la peau, elle est recommandée pour hydrater le corps, diluer et drainer les pollutions extérieures ou encore lutter contre les infections bactériennes. Son action sur les émotions est très puissante, ce qui favorise le soulagement des maladies somatiques, des troubles digestifs sur le plexus solaire et les infections urinaires. Le stress peut engendrer des douleurs musculaires à force de crispations, des problèmes de dos, des spasmes du ventre ou encore des insomnies. Si c’est votre cas, portez la turquoise la journée et durant votre sommeil pour vous apaiser.

D’autres bienfaits physiques lui sont accordés. La turquoise combat les problèmes de vue et notamment les maladies oculaires. Associée au bois silicifié, elle protège des allergies et calme les crises d’asthme et les douleurs respiratoires lorsqu’elle est en contact avec la zone affectée, ou posée sur le chakra de la gorge.

Ses vertus sur les corps mentales et spirituelles

pendentif turquoise

La turquoise favorise la spiritualité, la lucidité et la puissance personnelle. Elle a le pouvoir de transformer les ondes négatives en énergies positives et contribue à réguler le système nerveux. Quelques perles de turquoise suffisent amplement pour apaiser le champ émotionnel et harmoniser le corps-esprit.

La pierre précieuse est idéale pour vaincre la timidité, retrouver confiance en soi et lutter contre les crises d’angoisse, la dépression ou les insomnies. Elle redonne la joie et la force de se dépasser à nouveau. Avec elle, l’énergie originelle circule plus facilement et permet à la dimension spirituelle de se manifester en nous pour ressentir profondément l’amour et la gratitude.

Célèbre pierre du voyageur, elle est réputée pour le protéger des accidents et du vol. D’ailleurs, elle accompagne régulièrement le personnel navigant.

Placée sur le chakra de la gorge, elle libère la parole et se révèle particulièrement efficace pour défaire le bégaiement chez les enfants ou donner de l’assurance lors d’une communication publique.

Très bonne pierre de méditation, elle recentre dans la verticalité et la connexion entre le ciel et la Terre, elle ouvre les chakras et l’esprit.

La purification et le rechargement des turquoises

La pierre naturelle puise dans ses ressources profondes pour vous communiquer sa force et élever votre taux vibratoire. Il arrive que la turquoise devienne terne et « s’éteigne ». Dans ce cas, il est grand temps de la recharger. Soyez attentif, car cette pierre est délicate et fragile. Si elle est épuisée, la meilleure solution est de l’enfouir sous la terre pendant quelques jours où elle se reposera. Si vous la nettoyez régulièrement, plongez-la dans l’eau déminéralisée ou distillée avec une petite pincée de sel pour accélérer le processus de purification.

Au cours de vos méditations en pleine conscience, brûlez un bâton d’encens ou de sauge pour la circulation des énergies et des intentions à l’univers, puis déposez la pierre à la lueur de la lune.

Conseils d’emploi de la turquoise

boucles d'oreilles turquenite imitation turquoise

Disponible en boutique spécialisée, portez la turquoise en main pour vous habituer à son action, puis portez-la en bijoux, en collier ou pendentif sur le chakra laryngé, en pendentif ou en boucles d’oreilles. La pierre se place également dans la poche, idéalement à côté de la poitrine, pour agir sur la santé en général. Il est possible d’en faire bon usage en élixir. Pour cela, placez quelques turquoises dans un récipient d’eau et exposez-les aux rayons de la lune et du soleil. Après cette longue immersion, versez l’intégralité du contenu dans votre bain et profitez de ce moment pour laisser ses vertus réparatrices vous soulager.

L’Essence de Gaia est spécialisée et passionnée par la lithothérapie et l’encens depuis 2006. Pour une utilisation sereine, nous sélectionnons pour vous des pierres naturelles de qualité. Vous souhaitez dénicher la « perle rare » ? Sur notre site, c’est très simple : vous trouverez l’intégralité de notre collection classée par nom et par propriété. Bonne découverte !

Vous avez aimé? alors partagez à vos amis :-)