Shopping Cart
jade roulée

Le jade : une pierre impériale

Autant par ses vertus que par son histoire, la pierre de jade est majestueuse. Elle possède divers secrets que nous allons vous dévoiler. Populaire et précieuse pour de nombreuses cultures, elle est souvent taillée pour la fabrication d’objets ou de bijoux. Portée sur soi, elle encourage l’honnêteté, la justice et soulage les maux physiques liées aux reins. Découvrez, sans plus attendre, cette pierre antique.

Le jade : toute une histoire

Rares sont les pierres précieuses qui évoquent autant de légendes, de traditions et de mystère. Depuis la Chine impériale, le jade entretient une relation particulière avec ce pays exportateur.

Le sens des mots : étymologie et signification

Depuis longtemps, la Chine considère le jade comme une pierre de prédilection. Ses habitants la portent lors de négociations pour favoriser la justice et l’honnêteté. Ils lui reconnaissent également des vertus médicinales associées au fonctionnement de l’appareil urinaire. Conscient de ces bienfaits, l’Occident importe des objets en jade poli depuis la Chine, entre le 12e et le milieu du 14e siècle. Pourtant, à cette époque, la pierre reste inconnue du bassin méditerranéen. C’est seulement au début du 15e siècle que les Portugais décident d’introduire en Europe des pierres sculptées, plus connues sous le nom de pedra de ilharga  ou pierre du flanc. Les conquistadors espagnols destinaient à la mère patrie divers objets d’art aztèque en jade, renommée piedra de hijada.

En France, on découvre au 17e siècle que Vincent Voiture, poète et prosateur, remercie chaleureusement la célèbre chanteuse et joueuse de luth, Angélique Paulet, de lui avoir offert un bracelet de pierres en éjade. Cette offrande le soulage des coliques néphrétiques dont il souffrait. Avec le temps, c’est tout naturellement que la première voyelle s’échappe pour laisser place au jade international. Dans certains ouvrages savants écrits en latin, le jade porte le nom de lapis nephreticus en référence à ses propriétés chargées de soulager les douleurs néphrétiques. Aujourd’hui, il est possible de retrouver le terme de jade ou de néphrite.

Le jade He : une pierre sacrée

jade galet plat

En Chine, le jade est une pierre sacrée, symbole de toute une civilisation, chargée d’histoire et de culture. Alors que les occidentaux considèrent l’or comme une devise internationale, l’empire chinois préfèrent la pierre verte, bien plus précieuse : « On peut estimer l’or, mais le jade est inestimable ». Pour preuve, l’histoire du jade « He », le plus célèbre de Chine, reflète le profond respect des Chinois pour cette pierre.

En l’an 650 av. J.-C., un homme de l’état de Chu, Bian He, remarque un phénix posé sur l’ancienne montagne de la réserve naturelle de Shennongjia. Comme l’indique la mythologie chinoise « le phénix ne se pose que sur des pierres en jade ». Bian He s’empresse de ratisser le sommet de la montagne à la recherche du trésor précieux et découvre un magnifique jade brut qu’il décide de présenter au roi Li. Malheureusement, après la soi-disant expertise d’un des artisans du roi, Bian He se voit amputé du pied gauche pour avoir offert une pierre sans valeur.

Déterminé, Bian He offre sa trouvaille au nouveau monarque Wu, mais doit aussitôt se séparer de son pied droit. Lors de l’accession au trône du roi Wen, Bian He s’installe aux portes du château et pleure douloureusement durant sept jours et sept nuits. Soucieux de la souffrance que s’afflige Bian, le roi Wen lui en demande les raisons. C’est ainsi qu’il lui raconte que d’être perçu comme un imposteur lui procure bien plus de peine que la perte de ses membres. Touché par sa sincérité, le roi ordonne de fendre le jade pour vérifier son authenticité. Après la découverte du jade pur, Bien He fut tellement respecté pour sa fidélité et la loyauté qu’il portait à l’empire, que l’état de Qin céda 16 villes à celui de Chu en échange du « Jade He ». Tour à tour, les empereurs considèrent le jade comme symbole de puissance impériale absolue pendant plus d’un millénaire après cette incroyable histoire. Li Congke des Tang est le dernier propriétaire du sceau, emblème du mandat du ciel, de la longévité et de la prospérité éternelle, créé sous l’ordre du premier empereur des Qin. Il périt sous les flammes avec Li Congke alors qu’il fuyait après sa défaite contre l’armée des Kitan.

La pierre de jade reliée aux divins

Autrefois, les chamans utilisaient le jade pour communiquer avec les essences vivantes du Ciel et de la Terre. Afin d’informer les dieux de la montagne de la prise de pouvoir du nouvel empereur, il lançait depuis son sommet des languettes du dragon sculptées en jade. Le chaman utilisait le même procédé pour implorer la guérison de l’empereur lorsqu’il tombait malade. Il ne s’agit pas de légendes, mais de la véritable découverte de deux languettes en jade au pied du mont Huashan datant des guerres de Royaumes (476-222 av. J.-C.).

Selon certaines croyances, la précieuse pierre de jade chasse les esprits négatifs. Elle a d’ailleurs longtemps préservé les cadavres de la putréfaction lors de rituels funèbres.

Aujourd’hui, la gemme inspire les plus grands joailliers qui fabriquent tous types de bijoux (collier, bracelet en jade, etc.) et les artistes qui créent de magnifiques objets d’ornement.

Les différentes caractéristiques minéralogiques

Le jade se décline en trois minéraux bien distincts :

  • Le jade jadéite: il est évidemment composé de jadéite, un mélange de silicate de sodium et d’aluminium. C’est une pierre précieuse plus dure et dont les gisements sont beaucoup plus rares.
  • Le jade néphrite: plus commune, cette pierre porte le nom de ses vertus médicinales antiques. Elle contient de la néphrite, une association de magnésium de la famille des amphiboles et de silicate de calcium.
  • Le jade kosmochlor: sa composition physico-chimique ressemble fortement à la jadéite.

Généralement d’un vert plus ou moins nuancé, il vous est certainement arrivé d’apercevoir d’autres variétés. Mais, quelles sont exactement les couleurs du jade ? Il existe 5 coloris différents :

  • blanc : le jade blanc ou « jade des Olmèques» est le plus pur ;
  • vert : le «jade des Mayas » contient des inclusions de sels de chrome ;
  • noir : il se compose de sels de titane ;
  • bleu-vert : on y retrouve des sels de cobalt ;
  • rose : il est constitué de sels de fer et de manganèse.

Les gisements principaux de néphrites et jadéites

De nos jours, la Chine reste le pays le plus important en termes de production, de fabrication et d’utilisation du jade. C’est là-bas qu’on exploite la majeure partie des néphrites. Elles sont aussi extraites en Russie, au Canada et en Nouvelle-Zélande. D’anciens gisements de jadéite exploités à l’époque précolombienne, sont repérés au Guatemala dans la région d’Antigua en 1974. Il existe des gisements dans les Alpes italiennes, non loin du mont Viso. Ils étaient exploités au néolithique pour la fabrication de haches en pierre polie exportées dans toute l’Europe occidentale. Enfin, on retrouve plusieurs variétés de jade, et notamment le kosmochlor, au Kazakhstan et en Birmanie.

La pierre de jade : propriétés et vertus

pendentif jade a pointes biterminées

L’utilisation des pierres pour leurs vertus médicinales est très lointaine. Les forces puisées dans la nature ont nourri bon nombre de légendes, civilisations et rituels. Durant l’Antiquité, elles soulageaient les maux des plus fortunés. La lithothérapie est plus que jamais d’actualité. Les adeptes de thérapies alternatives, de spiritualité et de bien-être reviennent aux fondamentaux. Les cristaux transmettent leurs énergies positives au porteur pour élever son taux vibratoire et retrouver sérénité, apaisement, harmonie du corps et de l’esprit. Votre état de santé physique et mental est une priorité. La lithothérapie ne règle pas tous les problèmes, mais apporte son soutien. Il est donc primordial de consulter un médecin si nécessaire.

Ses bienfaits sur le plan physique

Plus qu’une simple illustration du rang et du statut des femmes nobles, les bijoux en jade servaient à renforcer l’état de santé ou accélérer le rétablissement de la personne qui les portait.

Encore de nos jours, le jade renforce les énergies des reins. En règle générale, il soulage les problèmes rénaux et urinaires : incontinence, cystites, calculs… En médecine chinoise, les reins sont considérés comme la « racine de l’énergie vitale ». Le rein gauche gouverne l’audition, les cheveux, les douleurs dorsales ou encore le sommeil. Le rein droit, quant à lui, est garant d’une bonne digestion, du renforcement des défenses immunitaires, de la solidité des os et de l’élimination des toxines contenues dans le foie. La gemme apaise également la fièvre et les migraines. Elle rééquilibre les personnes instables et traite les vertiges lorsqu’elle est associée au chakra du 3e œil. Sur le plan physique, elle atténue les problèmes de peau d’origine nerveuse tels que l’herpès, l’eczéma ou le zona. Pour cela, placez-la sur le chakra du cœur.

Ses bienfaits sur le plan mental et spirituel

La pierre de jade génère en nous l’honnêteté, notamment vis-à-vis de ceux qui représentent le pouvoir ou l’autorité. Elle apaise les tensions négatives et la colère. Si vous traversez des difficultés avec votre enfant, elle peut vous être utile en ce sens.

Elle relie l’énergie des reins au cœur, aide à se recentrer et écouter sa voix intérieure. Avec elle, vos pensées sont plus claires, sages, intuitives et objectives.

Pierre de justice et de moralité, le jade fonctionne dans les domaines de la négociation, de la médiation ou du droit. Elle compte parmi ses autres vertus la confiance en soi et la légitimité.

La purification et le rechargement du jade

La purification des pierres doit être effectuée en pleine conscience. Certaines pierres sont plus fragiles que d’autres et nécessitent un soin particulier. Pour nettoyer le jade, plusieurs méthodes s’offrent à vous :

  • L’eau déminéralisée ou distillée : plongez, pendant quelques heures, votre pierre dans un récipient en verre ou en terre cuite remplie de cette eau. Essuyez-la ensuite avec un chiffon doux.
  • Le gros sel : avant de commencer, choisissez un sel non fluoré, puis versez-le en fine couche dans un contenant. Posez une feuille fine en papier (de l’essuie-tout, par exemple), puis déposez votre gemme sur la feuille toute la nuit. Jetez le sel après usage.
  • L’encens ou bâton de sauge : ce type de purification convient tout à fait à la méditation. Placez l’encens près de la pierre à purifier pendant une trentaine de minutes.
  • La géode d’améthyste : posez votre jade sur un morceau d’améthyste 5 fois plus gros durant une journée.

Afin que l’énergie des pierres se déploie et s’illumine, demandez la purification des pierres et communiquez avec elles à l’aide de mantras. Dans ce cadre, il est possible de placer votre pierre sur un rebord de fenêtre à la lueur du soleil ou de la lune.

L’utilisation de la néphrite et de la jadéite

bracelet jade ovale

La pierre semi-précieuse de jade se travaille au quotidien avec le cristal de roche ou la malachite que vous trouverez en boutique spécialisée.

Si vous souhaitez soulager des douleurs dorsales ou lombaires, posez des pierres plates, réchauffées avec les mains, le long du dos. Vous pouvez faire de même pour le foie ou la porter en collier, bracelet, pendentif ou directement dans les poches.

Vous souhaitez découvrir notre sélection de pierres naturelles ou êtes attiré par le jade ? Rendez-vous sur notre site L’Essence de Gaia, spécialisé en lithothérapie et encens, et profitez de notre classement par noms et par propriétés pour sélectionner celle qui vous ressemble !

Vous avez aimé? alors partagez à vos amis :-)