Shopping Cart
ambre

L’ambre : une pierre végétale

50 millions d’années après sa formation dans les forêts d’ambres, la pierre figure toujours parmi les plus vertueuses. Luxueuse et solaire, elle présente de puissants bienfaits destinés aux petits, comme aux grands ! La gemme est reconnue pour ses propriétés antalgiques, ainsi que ses énergies révélatrices d’optimisme. L’Essence de Gaia dresse le portrait de l’ambre symbolique, une pierre tout droit venue de la mer Baltique.

Les caractéristiques minéralogiques de l’ambre

Contrairement à ce que l’on peut imaginer, l’ambre naturel n’est pas un minéral, mais une gemme organique composée de résine fossilisée. Et ce n’est pas une légende ! Produit par la sécrétion de conifères datant de l’ère tertiaire, il appartient au même groupe que d’autres pierres d’origine végétale comme le lignite, le jais et le copal : ce sont des sédimentaires. Hogu Conwentz, biologiste allemand du 19e siècle, baptise les arbres d’ambres les Pinus Succifinera. Lors d’un changement climatique bouleversant, les conifères ont subi des modifications moléculaires dont les ambres en sont le résultat.

Classé entre 2 et 2,5 sur l’échelle de Mohs, l’ambre baltique résiste difficilement aux chocs et se ramollit au-delà de 150 °C. Pourtant, malgré sa fragilité apparente, il est considéré comme l’une des trois pierres précieuses d’origine végétale (avec le jais et le diamant) les plus prisées en joaillerie. Il faut dire que ses quelques 200 nuances de jaune, variant de la couleur miel à caramel, et son éclat vitreux altéré par de fines bulles lui offrent une apparence remarquable.

Les gisements d’ambre jaune

L’ambre jaune provient à 90 % d’une source intarissable située dans le nord de l’Europe : la mer Baltique. La pierre se trouve sur les côtes depuis des milliers d’années. Cependant, on l’exploite également à Kaliningrad, une mine à ciel ouvert, ainsi que dans les pays jouxtant la mer Baltique tels que l’Allemagne, l’Estonie, le Danemark, la Lettonie, la Finlande, la Russie, la Pologne, la Lituanie ou encore la Suède. D’autres pays à travers le monde comme la République Dominicaine ou le Mexique exportent l’ambre en plus petites quantités, ainsi que d’autres variétés telles que l’ambre vert ou l’ambre bleu.

L’étymologie et la signification de l’ambre

resine ambre

Alors que nous sommes au fait de la composition de l’ambre, il nous sera plus facile de comprendre ses origines étymologiques.

En effet, son nom désigne une substance rejetée par la mer qui exhale une odeur de musc et vient de l’arabe andalou ambar ou anbar. Vous vous questionnez sur le lien entre la pierre d’ambre et le parfum ? Il n’y en a aucun, puisque cette appellation s’adresse à l’ambre gris, d’origine animale, utilisé en parfumerie.

En réalité, succin, du latin succinum et dérivé du grec sucus, est l’ancien nom de l’ambre jaune. Il a pour traduction la sève, une explication plus logique en raison de la composition de la gemme et qui met un terme à cette confusion.

Pour l’anecdote, l’ambre jaune est à l’origine du mot  électricité  suite à la découverte de ses propriétés électrostatiques par le célèbre savant grec Thalès.

L’histoire de l’ambre

Si la pierre date de près de 50 millions d’années, il faut remonter au mésolithique pour retrouver les premières traces de l’ambre jaune entre l’Europe du Nord et l’Europe centrale. À cette époque, la mer Baltique rejette les premières gemmes que les humains s’empressent de ramasser. Appréciant leur maniabilité et leur tendresse, le peuple les transforme peu à peu en parures et en bijoux à la fin du néolithique, soit 5 000 ans avant J.-C.

C’est alors que commence la commercialisation de l’ambre à travers le monde. Plus tard, les archéologues découvriront les preuves de l’évolution de cette activité commerciale, notamment au cœur de certains tombeaux (le plus célèbre étant celui de Toutankhamon).

Durant l’Antiquité, les Romains deviennent les principaux importateurs d’ambre. À l’époque, le circuit baptisé « La Route Antique de l’Ambre » en provenance de la mer Baltique et passant par le Danube, achemine la pierre en abondance jusqu’à l’Empire Romain.  Avec cette importante quantité, ils fabriquent des pièces de monnaie, des objets décoratifs, des bijoux, des ornements et même des plaques d’ambre pour se remémorer les combats des gladiateurs. Mais les Romains utilisent surtout les amulettes et colliers en ambre jaune pour soulager les maux de dents et les douleurs à la gorge, un usage courant en lithothérapie moderne.

Reconnu comme une pierre rare très luxueuse, l’ambre se retrouve très vite aux quatre coins du monde en empruntant d’autres voies, maritimes ou terrestres jusqu’en Extrême-Orient.

Au Moyen-Âge, Gdansk, une ville de Pologne, centralise l’importation de la pierre d’ambre pour y produire la croix du christianisme. Dès 1250, les chevaliers teutoniques prennent le monopole du marché prussien et sanctionnent quiconque est arrêté en possession d’ambre sans en avoir l’autorisation. Au nord de la Pologne, le château de Malbork expose toujours cette richesse avec plus de 2 000 objets en ambre. Sur le plan thérapeutique, le sel volatil de succin, ainsi que l’ambre distillé en huile de succin apaisent les spasmes, tandis que les fumigations d’ambre jaune protègent les maisons du choléra et de la peste.

Propriétés et bienfaits de l’ambre en Lithothérapie

ambre

Dès ses premiers pas sur la Terre, l’Homme a compris l’impact des minéraux sur l’aura énergétique. Il l’utilise pour soulager les maux du corps, du mental et de l’esprit, ainsi que pour se protéger des influences négatives. En effet, les fréquences vibratoires émises par les pierres et les cristaux améliorent l’état général de son porteur tout en équilibrant ses chakras. À propos de l’ambre, ses propriétés électrostatiques, son lien étroit avec la nature et son attachement au plexus solaire fascinent les lithothérapeutes. Ils la recommandent vivement pour ses nombreuses vertus, autant sur le plan mental que physique et spirituel. Cependant, nous devons vous rappeler que les pierres, quelles qu’elles soient, forment un véritable soutien thérapeutique, mais ne remplacent en aucun cas la médecine traditionnelle.

Les bienfaits sur le plan physique

Silence, ça pousse ! Les jeunes parents connaissent bien l’usage de l’ambre pour bébés. La pierre possède un effet anti-inflammatoire qui soulage les douleurs provoquées par les poussées dentaires. De fait, les nourrissons et les enfants en bas âge utilisent, sous surveillance, des colliers de perles d’ambre jaune. Ces vertus antalgiques valent également pour lutter contre les rages de dents, les rhumatismes, la goutte et la prévention des migraines. Aussi, le minéral est conseillé pour apaiser les douleurs liées aux blessures ou aux brûlures.

Par ailleurs, les enfants sont souvent sujets aux allergies, aux affections de la gorge, aux laryngites, aux inflammations des amygdales, aux angines ou encore aux otites, autrement dit les troubles ORL. L’ambre jaune est réputé pour se débarrasser de ces vilains microbes qui provoquent des maux de gorge chez les enfants et les adultes. De la même façon, son action favorise le bon fonctionnement de la thyroïde.

Remède sacré féminin, la pierre fine est utilisée en homéopathie pour les problématiques suivantes : faiblesse sexuelle, frigidité, ralentissement des activités vitales chez les personnes âgées (sénescence), etc. Mais de manière générale, la pierre jaune stimule surtout le système immunitaire. En élixir, elle purifie les glandes endocrines, la vessie et les reins. Elle est notamment recommandée en cas d’anémie.

Grâce à son apparence solaire, l’ambre jaune purifie les énergies et débloque les chakras lorsqu’ils sont en contact de la peau.

Les vertus sur le corps mental et spirituel

Si l’ambre est déconseillé aux individus particulièrement nerveux, il absorbe pourtant les pensées négatives des personnes souffrant de déprime passagère ou de dépression. Son pouvoir énergétique positif génère du courage, de la vitalité et offre une vision positive de la vie, ainsi qu’un mental de gagnant !

Partant de ce constat, vous ne pouvez que retrouver la sérénité, la patience et reprendre confiance en vous. Tout s’éclaire dans votre esprit, la motivation est revenue, vous n’avez plus qu’à atteindre vos objectifs !

La purification et le rechargement des ambres

Bien qu’il soit d’origine végétale, l’ambre doit être régulièrement purifié afin de se décharger des influences néfastes et de préserver ses énergies. Pour cela, plongez la pierre dans un récipient rempli d’eau déminéralisée pendant quelques heures, puis essuyez-la à l’aide d’un chiffon doux. Veillez à ne pas l’exposer à tout autre produit ou aux rayons UV pour éviter sa détérioration.

Si vous souhaitez la recharger et en profiter pour pratiquer la pleine conscience, placez-la plutôt sur un rebord de fenêtre à la lueur de la lune ou sur une géode d’améthyste.

L’utilisation de l’ambre

Très puissant, l’ambre se porte généralement seul ou en complémentarité du cristal de roche. Plus sa couleur est vive, plus son énergie est influente. Pour en profiter, vous pouvez porter l’ambre en collier, en pendentif, en bracelet, en boucles d’oreilles ou glisser dans votre poche de l’ambre brut ou poli.

Pour découvrir la pierre précieuse sous toutes ses formes, rendez-vous sur notre boutique en ligne L’Essence de Gaia. Nous vous présentons une large collection de pierres naturelles sélectionnées avec passion et classées par nom pour faciliter vos recherches. Bonne visite !

Vous avez aimé? alors partagez à vos amis :-)