Shopping Cart
malachite roulée

La malachite : pierre de protection

Pierre ancienne, la malachite fascine par sa couleur verte relevée de bandes aux nuances plus claires ou plus foncées. Reliée à la nature et la prospérité, elle attire autant pour l’ornementation d’œuvres d’art que pour ses vertus anti-inflammatoires ou anti-infectieuses. La malachite sera l’accompagnatrice idéale pour les femmes et les enfants qu’elle protège. Pour découvrir les incroyables bienfaits de la pierre malachite, remontons plusieurs millénaires en arrière et parcourons les années jusqu’à nos jours.

La pierre malachite : étymologie et signification

La malachite est issue du latin malachites qui signifie « à travers ». Lui-même est dérivé du grec ancien molochē et de la variante malachē du fait de sa similitude avec les nervures de la plante abondante « mauve ». Étonnant pour une pierre verte, non ?

Une autre explication rapporte que son étymologie proviendrait de sa tendresse et de ses propriétés émollientes. Riche en cuivre, la malachite possède un effet anti-inflammatoire proche de la « mauve ». Aussi, elle se classe entre 3,5 et 4 sur l’échelle de Mohs, ce qui fait d’elle une pierre très fragile et sensible à la chaleur ou toutes autres substances liquides. Les Grecs l’utilisaient en complément de la mauve malak pour soulager diverses douleurs. C’est pour toutes ces raisons que le nom de cette pierre ressemble fortement à malakos se traduisant par mou.

L’histoire de la malachite

L’histoire de la malachite remonte à la Nuit des temps. Depuis des millénaires, un grand nombre de civilisations et de croyances l’utilisent à des fins thérapeutiques, médicinales, cosmétologiques et décoratives. Aujourd’hui, elle reprend plus que jamais du service avec la lithothérapie moderne, mais attardons-nous plutôt quelques instants sur son histoire…

Au cœur de l’Égypte Antique

Symbole de la renaissance, de la jeunesse éternelle et de la santé, la pierre verte est vénérée des Égyptiens, pour qui la mort est signe de nouvelle vie. D’ailleurs, ils désignent l’au-delà comme le domaine de malachite. Dans le Livre des morts destiné à guider le peuple vers l’ailleurs, les textes poétiques font référence à cette pierre. En voici un extrait : Oui, je suis apparu comme ce grand faucon d’or sorti de son œuf et je me suis envolé, je me suis posé en faucon d’or, haut de quatre coudées, aux ailes de malachites… .

Si vous avez le bonheur de visiter un jour le temple Sérabit El Khadem, vous aurez le plaisir de découvrir un sanctuaire minier consacré à la déesse Hator, maîtresse de la turquoise, du lapis-lazuli et de la malachite. À la même époque, la malachite est très populaire à Thèbes, où les femmes la portent en amulette à l’effigie de Thouéris, déesse hippopotame, protectrice de la maternité.

Au quotidien, on sait que la malachite sert de fard à paupières, car elle a également pour vocation de soulager les infections oculaires. La découverte de palettes datant de – 4 000 ans av. J.-C (époque pré-dynastique) confirme cette version. Aussi, près de Louxor, dans la nécropole thébaine, les pigments de malachite décorent les fresques scéniques du tombeau du scribe Nakht. On imagine qu’elle était régulièrement utilisée dans un but décoratif.

Au temps de l’antiquité grecque et romaine

Outre la protection qu’elle apporte aux combattants et aux plus vulnérables qui portent des bracelets de malachite ou des amulettes, la pierre verte est reconnue des Grecs anciens pour ses propriétés médicinales. Mais pas seulement ! Les Grecs ont un don particulier : la gravure délicate et minutieuse du camée en malachite. Finalement, ce minéral tient une place importante dans l’architecture de cette civilisation et décore même le temple d’Artémis, à Éphèse, l’une des sept merveilles du monde.

Chez les Romains, l’identification de la malachite est plus confuse et souvent, on l’associe à la chrysocolle. Pourtant, le naturaliste Pline l’Ancien la décrit précisément, au 1er siècle, dans son immense encyclopédie d’histoire naturelle : la malachite n’est pas transparente, elle est d’un vert plus foncé et mat que l’émeraude. Elle est bonne pour en faire des cachets (sceaux) et elle est douée d’une vertu médicale qui la rend propre à préserver les enfants des dangers qui les menacent…

Du Moyen Âge à l’époque moderne

C’est une faculté plutôt étonnante qu’on attribue à la malachite au Moyen Âge : celle de comprendre les animaux. Malgré tout, ce super pouvoir n’est pas mis en valeur dans l’ouvrage de Jean de Mandeville, explorateur du 14e siècle et auteur du Livre des merveilles du monde. Rebaptisée clochite, ce sont plutôt ses vertus traditionnelles qu’il décrit : la protection des enfants contre le mauvais œil, les ennemis, les maladies…

Là encore, la malachite, importée du proche Orient, est broyée. Celle qu’on appelle vert des montagnes pigmente de vert les icônes, les fresques murales et les enluminures de vert. Il est possible d’apprécier ces œuvres d’art médiévales dans Les Riches Heures du Duc de Berry ou encore les « Grandes Heures d’Anne de Bretagne.

Aujourd’hui, de nombreux objets décoratifs en malachite, visibles dans les musées et châteaux, proviennent de gisements russes et plus particulièrement des mines de l’Oural.

Les caractéristiques minéralogiques et gisements remarquables

bracelet baroque malachite

La pierre malachite est issue de la famille des carbonates et exploitée dans les mines de cuivres, situées un peu partout dans le monde : Australie, Afrique, Oural, Arizona, France, Italie… Pierre fascinante, son aspect translucide ou opaque diffère par la présence de stalactites ou de cercles concentriques, ressemblant étrangement aux cernes des arbres. Les malachites polies émerveillent par la beauté et la précision de ses reliefs. L’une des caractéristiques qui permet de la différencier de l’émeraude, le jade ou encore l’aventurine est son veinage clair à noir.

Propriétés et vertus de la malachite en lithothérapie

Baisse d’énergie, fatigue, douleurs, tensions nerveuses… Notre quotidien est rempli de ces petits maux révélateurs d’un rythme effréné. Pour y faire face et se recentrer sur l’essentiel, l’introspection est de mise. La lithothérapie, ou thérapie par les pierres, vous offre cette possibilité. Les fréquences vibratoires émises par les minéraux et cristaux élèvent les énergies positives du porteur, que ce soit au niveau physique, mental ou spirituel. Cette pratique ne présente pas la vocation de remplacer la consultation d’un médecin ou la prise de médicaments liée à une pathologie évidente. En revanche, elle est un allié de taille pour parcourir son propre chemin et se rendre vers le mieux-être.

Les bienfaits sur le plan physique

Différente du cuivre, la malachite lui emprunte pourtant quelques vertus : des propriétés anti-inflammatoires, anti-infectieuses et antispasmodiques. Apposée directement sur la peau, elle soulage des maux tels que les rages de dents, les douleurs rénales ou articulaires (arthrite, arthrose, rhumatismes, fractures, entorses), les otites ou encore les angines. On l’utilise également pour apaiser les crises d’asthme, les coliques et les crampes.

Les sportifs apprécient cette pierre naturelle qui se nourrie de l’énergie des reins et du foie pour les transmettre aux muscles et aux yeux. Ainsi, elle augmente l’endurance pour la marche ou la course à pieds, stimule la régénération des tissus, la désintoxication cellulaire et protège des infections oculaires.

Si vous souffrez d’hépatite, d’hémorroïdes, d’inflammations génitales ou de règles douloureuses, son apport de cuivre agit également sur ces symptômes et renforce le système immunitaire. En lithothérapie, cette pierre est particulièrement indiquée pour les personnes souffrant de problèmes circulatoires et d’hémorragies.

Les bienfaits sur le plan mental et spirituel

Que ce soit pour la malachite ou tout autre cristal, la couleur verte a le pouvoir de relier le porteur à la spiritualité et au chakra du cœur. Posé sur le haut de l’estomac, ce minéral favorise la circulation des énergies et l’expression des émotions. Ces propriétés apaisantes accompagnent une méditation en pleine conscience, facilitent la compréhension des rêves, booste la confiance en soi et aide à surmonter la négativité (stress, angoisse, dépression…).

Déjà dans l’histoire, la malachite est indiquée pour les femmes et les enfants. En effet, elle exerce ses bienfaits sur le bas du ventre qui correspond à la petite et jeune enfance, et sur le haut du ventre qui représente l’adolescence. En ce sens, elle facilite la grossesse et l’accouchement, puis protège les enfants des cauchemars, des troubles du sommeil, ainsi que des convulsions.

La purification et le rechargement des malachites

pendentif azurite malachite

La malachite absorbe très rapidement les énergies, mais l’eau aussi ! Pour cette fois, tout liquide est à proscrire pour la purification de cette pierre verte. En revanche, il existe d’autres moyens pour la nettoyer :

  • La fumigation : présentez la pierre sous la fumée de bois de santal, bois de sauge ou d’encens. Cette méthode très douce peut être pratiquée lors d’une méditation ou d’une pose d’intention à l’aide de mantras positifs, par exemple « lâcher prise », « je m’accepte telle que je suis », etc.
  • Les ondes de formes : elles neutralisent les énergies négatives et harmonisent une pièce.
  • L’enfouissement : lorsque vos pierres de malachites sont vraiment vidées de leurs pouvoirs énergétiques, enterrez votre pierre plusieurs jours afin qu’elle se ressource au contact de la nature.

Pour rappel, la malachite ne supporte pas la chaleur, il est donc plutôt conseillé de la recharger sur une géode d’améthyste.

Bijoux ou pierre roulée : l’utilisation de la malachite

Il existe différentes façons de porter la malachite pour profiter de ses bienfaits. Avant toute chose, il est important de préciser que le cuivre qu’elle contient la rend impropre à la consommation, exit les élixirs de malachite ! Préférez-la sous forme de bijoux : malachite en pendentif, bracelet, collier… En plus de vous apporter la sérénité, elle vous séduira par sa beauté.

Si vous préférez qu’elle soit plus discrète, gardez-la dans votre poche en pierre roulée ou appliquez-la sur les zones douloureuses. Profitez de cet instant « hors du temps » pour apaiser votre esprit et vous bercer d’une musique relaxante.

Les vertus de la malachite vous attirent ? L’Essence de Gaia, spécialiste en lithothérapie et encens depuis 2006, vous propose de découvrir sa sélection en ligne. Et si la curiosité vous emporte, retrouvez un large choix de pierres naturelles, classées par noms et par propriétés !

Vous avez aimé? alors partagez à vos amis :-)